L’Astral. 2ème Partie

Lastral 2Publié le 10 août 2023 par Swaruu Official – Français

(Vidéo en français)

Mari Swaruu : Bonjour à nouveau, merci d’être ici avec moi une fois de plus. J’espère que vous allez tous bien. Je suis Mari Swaruu.

Pour continuer sur ce sujet hautement métaphysique et paranormal, il y a encore beaucoup de choses que je dois dire sur l’astral. La chose la plus importante à savoir sur tous les plans d’existence de l’astral, qu’il s’agisse du haut astral ou du bas astral, est que personne ne peut connaître parfaitement ces lieux. Il faut donc se méfier de tous ceux qui prétendent les connaître et qui expliquent tout comme si tout était connu, en particulier ceux qui classent les plans astraux par des grades, des nombres ou des noms, car ces derniers ne peuvent être vrais que de leur point de vue et non dans l’absolu.

Comme je l’ai expliqué dans ma précédente vidéo, l’astral est vraiment immense, et ce qui est une vérité pour quelqu’un ne l’est pas pour une autre personne. Tous les plans astraux sont fortement caractérisés par la facilité avec laquelle il est possible d’y manifester quoi que ce soit, qu’il s’agisse de choses, d’événements ou de situations. On peut dire que l’astral est le vrai monde réel, car même le côté matériel n’est qu’un sous-produit de l’astral.

Comme je l’ai expliqué précédemment, tout faisant partie de l’astral, ce qui définit le monde matériel, ou le monde des vivants, c’est qu’il n’est que ce que le corps biologique perçoit, devenant ainsi la réalité du corps biologique. En d’autres termes, le corps biologique est un filtre destiné à maintenir la conscience de l’âme dans une bande étroite de perception, et cette bande étroite est ce que l’on appelle le monde matériel.

À titre d’exemple, imaginons un groupe isolé de personnes qui ne peuvent voir le monde qu’à travers une paire de lunettes qui ne leur permet de tout voir qu’en noir et blanc, et qui, pour une raison ou une autre, ne peuvent jamais les enlever. Telle serait la réalité de ces personnes. Aucune couleur n’existerait pour eux et, comme ils sont isolés du monde extérieur, par exemple sur une île, le concept de couleur leur serait inconnu. Ils devraient tout faire en fonction de ce filtre noir et blanc, et tout ce qui est en dehors de ce filtre n’existerait pas.

C’est le cas du corps matériel biologique, qui est conçu, faute de mieux, pour filtrer toutes les choses qui se trouvent en dehors de la gamme prédéfinie de fréquences que nous appelons le domaine matériel. Mais si nous ne pouvons pas voir quelque chose, cela ne signifie pas que cette chose n’existe pas.

Chaque corps biologique est légèrement différent, car il est adapté à chaque âme, et par conséquent, chaque corps sera capable de percevoir sa propre gamme de fréquences, bien qu’elles restent généralement dans une gamme convenue, et c’est pourquoi la plupart des gens s’accordent sur ce qu’ils peuvent voir et ce qu’ils ne peuvent pas voir.

Mais si l’on supprime le corps de l’équation, il n’y a pas de frontières entre les plans astraux, et encore moins entre les plans astraux et le monde physique, puisqu’il ne s’agit que d’une seule grande gamme de fréquences allant de basses vibrations à des vibrations de plus en plus élevées.

Il s’agit d’une seule et même masse de fréquences incompréhensibles, dont la quantité que nous pouvons percevoir dépend uniquement de notre niveau de conscience. Et notre niveau de conscience engendrera notre corps physique pour l’adapter, en particulier lorsque notre incarnation actuelle sera terminée. Mais cela se produit également au cours de la même incarnation, car nous ne sommes jamais les mêmes personnes qu’il y a 10 ou 20 ans. Ceux d’entre vous qui sont plus âgés comprennent parfaitement ce que je dis. Et à 15 ans, je ne le sais que parce que je me souviens de mes vies antérieures, c’est tout dire.

Ensuite, nous pourrions comparer l’astral et ses niveaux de fréquence avec les niveaux de densité, comme l’ont déjà décrit mes prédécesseurs. Et il n’y a pas de différence du tout, puisque les deux ne sont qu’une gamme de fréquences qui va du plus bas au plus haut, et il n’y a pas de différence parce que c’est la même chose, puisqu’une densité n’est qu’une construction de l’esprit, une tentative de disséquer l’existence en morceaux plus petits et plus compréhensibles.

Mais ces limites entre les royaumes astraux ou entre les densités ne sont que fictives et ne reflètent pas le monde extérieur. Elles ne reflètent pas ce qui est directement et empiriquement expérimenté par une âme qui y vit. Et oui, si vous l’avez remarqué, je joins les deux dans l’unité.

Les niveaux astraux ne sont rien d’autre que des niveaux de densité ; ce sont des noms différents pour la même chose. C’est pourquoi de nombreuses personnes insistent sur le fait que les extraterrestres sont interdimensionnels ou qu’ils se trouvent dans l’astral. Ils ne sont pas seulement extraterrestres, ils sont aussi interdimensionnels, et ils ne sont pas l’un ou l’autre, comme le prétendent beaucoup de ceux qui débattent de cette question. Ils sont les deux.

Tout ce qui n’est pas la gamme de fréquences du monde matériel, et du point de vue des personnes qui habitent des corps biologiques, est, par définition, l’astral. Pour ceux d’entre vous qui connaissent ces sujets depuis des années, un vaisseau spatial peut émuler la fréquence de sa destination, ce qui lui permet de s’y déplacer ou d’y sauter instantanément dès que sa fréquence correspond à celle de la destination. Tout cela en utilisant des moteurs avancés qui peuvent changer la fréquence du vaisseau et de tout ce qu’il contient pour atteindre une fréquence contrôlée et spécifiée, et donc la destination. Ce que je veux dire, c’est que les vaisseaux voyagent dans l’astral et vers des destinations astrales.

Comme vous pouvez l’imaginer, il existe également des densités et des gammes de fréquences qui se rapportent encore à ce que l’on appelle le monde physique, habité par des êtres biologiques dotés d’un corps, et celles-ci sont généralement légèrement différentes, comme c’est le cas pour la fréquence de base de l’existence de la Terre et celle qui est la moyenne pour l’espace, appelées respectivement 3D et 5D, et comme cela a été expliqué à maintes reprises auparavant.

Mais nous entrons alors dans un autre problème de description de l’astral et de son existence. En observant seulement ce que l’on appelle les corps biologiques, il y a une gamme de fréquences pour l’astral et pour les densités, qui sont une seule et même chose, et il en est de même pour les corps biologiques. Ce que je veux dire, c’est qu’un corps est toujours biologique et donc techniquement vivant même si, du point de vue du monde matériel, ce corps se trouve bien à l’intérieur des plans astraux et loin de la capacité d’être perçu par les personnes ayant un corps biologique en 3D.

Il existe un très large éventail d’êtres vivants, d’entités et d’animaux dont les corps sont définis et fonctionnent selon les caractéristiques de chaque gamme de fréquences dans laquelle ils vivent, à l’intérieur de la gamme de fréquences que nous appelons l’astral, celle qui va du bas vers le haut dans un gradient sans fin.

Certains sont faits d’énergie dense, comme ceux de ce que l’on appelle le bas astral, où vivent les égrégores, les entités, les larves astrales et les démons, et d’autres sont faits d’une fréquence très rapide et vivante liée à des plans d’existence plus élevés, comme l’astral supérieur où habitent les êtres de lumière.

Nous pouvons également inclure dans le mélangeur les corps astraux, qui sont pour la plupart la manifestation moins dense de notre moi, qui ressemble encore beaucoup au corps que nous avons dans le monde matériel et qui fait l’expérience de son monde extérieur apparent en fonction de sa fréquence et de sa vibration qui, à son tour, dépend de ses pensées et de ce qu’il est.

Mais, pour en revenir à ce qui définit l’astral, et comme je l’ai dit dans ma première vidéo, il a d’autres règles, et ces autres règles sont presque comme s’il n’y avait pas de règles parce qu’il est très facile et rapide d’y manifester quoi que ce soit. L’imagination est le plan de base pour manifester quoi que ce soit, car tout ce à quoi nous pouvons penser n’était à l’origine qu’une idée dans l’esprit de quelqu’un. Tout ce qui existe a d’abord été une pensée.

Dans les royaumes matériels, lents et lourds, les pensées se transforment en choses et en situations assez lentement, ce qui donne aux gens le temps de s’adapter à ce qu’ils veulent vraiment et d’apprendre de leurs erreurs. Mais il y a une chose que j’ai remarquée dans tous les royaumes astraux, par l’expérience et l’étude, c’est que les royaumes inférieurs méchants et les royaumes supérieurs positifs se caractérisent par une manifestation presque immédiate. Tout ce que vous pensez devient très vite réalité, comme vous pouvez vous en souvenir dans vos rêves. Imaginer des choses et des situations, c’est presque comme les manifester à partir de rien. Ce que vous pensez devient, ce que vous êtes, c’est ce que vous obtenez et ce que vous vivez.

Ainsi, lorsque vous rencontrez de vilaines entités pendant votre sommeil ou lors d’une projection astrale, si vous vous imaginez à l’intérieur d’une boule de lumière blanche protectrice, ou si vous imaginez repousser ces entités invasives loin de vous grâce à une sorte de super-pouvoir, il ne s’agit pas d’une imagination vide, comme on pourrait le penser si vous faisiez la même chose alors que vous vous faites agresser dans une ruelle dans le monde matériel lorsque vous êtes éveillé. Dans l’astral, tout ce que vous pensez devient, et l’imagination devient réelle si vite que vous devez vous rappeler que si vous vous protégez des entités de cette façon, elles ont peu de chance contre vous.

En guise de parenthèse, imaginer une boule de lumière blanche protectrice pendant que vous vous faites agresser peut également être utile, bien que vous deviez vous demander pourquoi vous êtes devenu une fréquence adaptée à une telle situation. Par exemple, pourquoi vous trouviez-vous dans cette ruelle la nuit et à cette heure-là ? C’est un peu comme si vous cherchiez les ennuis, vous ne pensez pas ? Soyez sage et prudent.

Merci d’avoir regardé ma vidéo, de l’avoir aimée et de vous être abonnés pour en savoir plus. J’apprécie beaucoup et j’espère vous voir ici la prochaine fois.

Avec beaucoup d’amour.

Ton amie,

Mari Swaruu

Source : The Astral. Part 02 (English)

Science Spirituelle